L’Allemagne relance la taxe européenne sur les transactions financières


La taxe européenne sur les transactions financières était une proposition émise par la Commission européenne en 2011 pour introduire une taxe sur les transactions financières au sein de l'ensemble de l'Union européenne puis, devant le refus de certains pays de l'U.E, parmi quelques Etats membres. Elle devait voir le jour au plus tard en 2016.

Le ministre allemand des Finances, Olaf Scholz, a envoyé un nouveau projet à neuf Etats européens dont la France pour finaliser le processus lancé en 2011.


Celui-ci propose de taxer à hauteur de 0,2% les achats d’actions de grandes entreprises, affichant une capitalisation boursière supérieure à un milliard d’euros, 500 entreprises seraient concernées dans les 10 pays.


La taxe ne concernerait pas les transactions sur les obligations ou sur les produits dérivés, et d’autres opérations financières pourraient y échapper. Cela indiquerait un champ d’application bien plus étroit que dans les précédentes versions.


Les recettes estimées seraient d’environ 3,5 milliards d’euros contre 30 à 35 milliards dans les projets initiaux de la Commission européenne en 2013. Le ministre français de l’Economie et des Finances a salué la proposition.


#Panorama

Un sujet à aborder ?

Contactez-nous

2020 ©Panorama Média, panoramamedia8@gmail.com